Aux fusilleurs de l’Amour

À vous les fusilleurs de l’amour!
Vous vous croyez modernes, mais prescripteurs nihilistes, voilà ce que vous êtes!
Et si je vous méprise autant aujourd’hui, c’est qu’hier, vos croyances je fis miennes,
Et c’est à la ruine de l’âme, du corps, au coeur de l’abime qu’elles m’ont mené.
Au suicide, voilà ce que vous appelez inconsciemment de vos vœux!

Vous ne comprenez rien a l’Amour et vous vous en déclarez maîtres.
L’Amour serait donc une alchimie basée sur les points communs entre deux êtres.
Chacun, suivant sa catégorie sociale, aurait droit à un alter ego.
Nous serions donc constamment dans la recherche d’un mieux!

Être d’accord en guise de jouissance ultime.
Demain, l’algorithme permettant à chacun de trouver son Autre rendra l’humanité paradisiaque.
La solitude éradiquée, ces « parfaits binômes » pourront procréer pour le plus grand bonheur d’une société archéo-parentale comblée par une technologie assouvissant ses rêves les plus fous.
Certains, une poignée d’ambitieux ne se contenteront pas des propositions formulées par « le système ». Ils trouveront des moyens de se marier avec quelqu’un dans une catégorie supérieure, tels les mariages entre bourgeois et nobles du 18eme siècle en guise de réussite sociale!

Mais pourtant, une courbe que l’on choisit d’ignorer tous les jours démontrera une çroissance de la misère intellectuelle.
Celle du suicide, drame d’une société réglementée qui encadre l’humain et le tue de l’intérieur.

Fuyons mes amis! Résistons à cette propagande nihiliste!
N’en doutez pas, si personne ne comprend rien a votre Amour, c’est qu’il est véritable car de par sa nature, il est incompréhensible.

Bientôt, nous aurons des capteurs dans le cerveau.
Ils nous indiquerons si nous sommes heureux ou tristes.
Nous serons alors invités à réagir en conséquence pour redresser la situation, car bien sur, la tristesse doit être évitée.
Un projet de loi pour éradiquer la tristesse sera approuvé à l’unanimité par des « politiques hommes ».
En robots hédonistes à la volonté annihilée nous serons donc transformés.

D’ici la, je serai loin mais parmi vous,
Jouant la comédie de la ressource humaine,
Amoureux fou ou Fou furieux, je n’ai pas encore vraiment décidé…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.