Souffle d’écrire

Dépasser cette honte, ce frein,
Cette angoisse qui me retient,
Pour trouver le véritable désir,
Pour lui laisser exprimer ce qui est en moi.

Sa voix sort de mes profondeurs insoupçonnées,
C’est quelque chose que je n’entends pas,
Mais qui soudain exprime s’impose m’explose
Dans des mots qui me surprennent par leur force,
Leur talent, leur envie et leur passion!

Le laisser hurler, arrêter de le censurer,
Dans cette société du calme et du contrôle,
Pour atteindre un supposé bien-être zen!
Foutaise! Il respire enfin, désormais l’aider à grandir.

Je rétablis l’énervement, l’action, la baise sauvage, le souffle,
En un seul mot, je vis!
Et tant pis pour la crise cardiaque!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.