L’hu(de)main

ô toi,Hu(de)main,C’est à toi que je m’adresse aujourd’hui,Depuis ce passé qui est mien. Nous aurons tout résolu,Ton bonheur sera grand.Sensation d’extase, prodiges technologiques,Machines, ces divins.L’humanité domestiquée…Humain-chien, à leurs pieds Médor. Ou bien nous aurons tout foiré.Ton malheur alors sera grand.Effroi, conséquences dévastatrices,Sans technologie ni robot, plus de Satan. Humain, certes libre de corset,Mais moribonde Humanité… […]

%%footer%%