Ô toi mon «Ami»

Comment oses-tu?
Comment peux-tu me traiter ainsi?
C’est ton Amour que tu traînes dans la boue!

Certains diront «ce n’est Rien».
D’autres parleront d’Oubli.

Mais je connais ta souffrance,
Et je bouillonne face à tes tortures.

Tu es le marquis de Sade,

Et donc je te hais.

Être ami, c’est accepter de ne pas jouer les premiers rôles,
Et pas tout le monde en est capable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.