L’âge Atomique

C’est l’histoire de deux amis, éternels adolescents,
Deux poètes, rebelles, au verbe incandescent qui transperce une banquise.
De quoi réveiller cet amour passé, jamais oublié,
D’un doux soleil caressant le brouillard de Novembre.
Impénétrable, défense insoumise, tyran enfoui…

Au fur et à mesure que le sirocco souffle,
Les vestiges d’amour préhistorique s’éveillent,
Telle une faille spatio-temporelle, le passé au présent.
Et les doutes d’une maturité nouvelle surgissent.
Et si … le tyran n’était pas « que lui »?

Le décalage est parfois frappant,
Le changement, l’adaptation, l’oubli,
Le matérialisme, la société, le refus de choisir,
De prendre un risque, celui de perdre,
Mais d’être vraiment soi peut-être,
Et s’assumer, enfin, peut-être, un jour, ou bien jamais?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.