Au cinéma

Au cinéma devant le grand écran blanc, grand silence apaisant avant le feu d’artifice, le film. Et puis les gens rentrent, peu a peu le silence disparaît, les bande annonce pétaradantes le remplace, place au film!
Manuale di amore, film décevant avec pourtant tous les ingrédients, les acteurs, l’histoire, l’amour, l’italie surtout, un jeune cupidon qui tire 3 flèches sur des hommes dont l’âge diffère.
Des histoires d’adultère, des coups de foudre, la peur de l’impossible.
Pourtant, il manque quelque chose, les acteurs n’y croient pas, seul de niro, retraité, convainc.

Barcelone change, l’été se termine, l’automne s’annonce, les feuilles tombent déjà, le climat, encore une fois double dérègle, comme le temps, en avance.

Ô toi mon «Ami»

Comment oses-tu?
Comment peux-tu me traiter ainsi?
C’est ton Amour que tu traînes dans la boue!

Certains diront «ce n’est Rien».
D’autres parleront d’Oubli.

Mais je connais ta souffrance,
Et je bouillonne face à tes tortures.

Tu es le marquis de Sade,

Et donc je te hais.

Être ami, c’est accepter de ne pas jouer les premiers rôles,
Et pas tout le monde en est capable.

Ulysse et les Sirènes

Ce n’est pas le meilleur en nous,
Peut-être est-ce même le pire.
Certains l’appellent Diable,
D’autres le nomment Vice.

Céder au vice, c’est dégénérer.
Attention, la seule fin étant le trépas …
La descente est donc sans fin …

Lui résister c’est être hanté,
Tenir même dans les moments clés,
Sans exception ni résolution à moitié.

Rassembler son Courage,
Savoir prendre une décision Ferme et définitive!
Croix de bois, Croix de fer, si je mens, je vais en Enfer!

Faut-il faire comme Ulysse,
Se faire attacher au mât,
Pour résister au chant des sirènes?

Tous des Rhinocéros!

C’est un courant,
Que dis-je!
Un torrent permanent de nouvelles
Qui nous emporte tous les jours!

Un jour c’est l’explosion d’une centrale nucléaire,
Le lendemain le système financier tombe.
Puis la dernière affaire d’harcèlement
Dont le protagoniste n’est autre que le président!
Demain un nouveau virus qui rend zombie,

Demain donc, tous Zombies! Ne le serait-on pas déjà ?

Bientôt l’arrivée des extra-terrestres
Ou que sais-je encore.
L’imagination vient à manquer,
Tant l’Inattendu devient Certain.

Continuer la lecture de Tous des Rhinocéros!

Ah l’Amour! Mais qu’est-ce donc?

Assaillis de films niais et de publicités imbéciles,
On en perd son Amour comme d’autres leur latin.
Nous voilà perdus, égarés, paumés! Qu’est-ce que l’Amour?

A la recherche de repères, je consulte fébrilement dictionnaires et encyclopédies.
L’Amour, quelqu’un sait-il encore ce que c’est?
Ou ce sentiment est-il indéfinissable?

Commençons par la définition d’amour du Larousse :

Inclination d’une personne pour une autre, de caractère passionnel et/ou sexuel

C’est un début desespérant, celà donne envie d’aller se coucher pour oublier … cette lecture, c’est un mauvais rêve!

Mais ne restons pas sur ce regrettable échec amoureux, c’est déconseillé,
Continuer la lecture de Ah l’Amour! Mais qu’est-ce donc?

Souffle d’écrire

Dépasser cette honte, ce frein,
Cette angoisse qui me retient,
Pour trouver le véritable désir,
Pour lui laisser exprimer ce qui est en moi.

Sa voix sort de mes profondeurs insoupçonnées,
C’est quelque chose que je n’entends pas,
Mais qui soudain exprime s’impose m’explose
Dans des mots qui me surprennent par leur force,
Leur talent, leur envie et leur passion!

Le laisser hurler, arrêter de le censurer,
Dans cette société du calme et du contrôle,
Pour atteindre un supposé bien-être zen!
Foutaise! Il respire enfin, désormais l’aider à grandir.

Je rétablis l’énervement, l’action, la baise sauvage, le souffle,
En un seul mot, je vis!
Et tant pis pour la crise cardiaque!

Rêve d’écriture

Écrire comme dans un Rêve,
En tout lieu sans encre papier ni rature,
Au péril d’effacer une part de son caractère,
Telle une musique de jazz insensibilisée,
Dont la parabole sentimentale succomberait au totalitarisme binaire.

Car le mot écriture est gratifié d’un double sens,
Tant manuscrite que Littéraire,
Liés autour de ce mot magique par un pacte divin.
La disparition de l’écriture manuscrite entraînerait donc aussi celle de la littérature?
Chimère? Ou autre coup d’état nihiliste?
L’imprimerie a depuis longtemps réduit l’écriture manuscrite,
Elle n’en a pas pour autant supprimé la Littérature.

Néanmoins, la question reste ouverte, peut-on écrire sans écrire?
Peut-être faudrait-il questionner quelque grand écrivain?
S’il n’en reste qu’un, Prince Sollers,
Nous livrerez-vous ce secret, écrivez vous de votre main?
Ou la gardez vous pour son éternel autre usage?