Le syndrome Astérix contre les romains

Asterix contre les romains

Maladie ancienne, toujours ignorée et non traitée,
Elle tue au quotidien par les nombreux stress qu’elle provoque.
On la suspecte d’avoir poussé Philippe Séguin de l’autre côté.
C’était pourtant un homme intelligent, et intègre.
Cette obsession française est présente partout.
Inculquée depuis le plus jeune âge, ressassée par des élites contaminées,
Elle conduit beaucoup de français à une forme de bétise collective.

Ses symptômes sont une envie de grandeur,
Qui dégénère en frustration, découragement, défaitisme et enfin dépression.
C’est la maladie de la grandeur de la France, ou encore le syndrome Astérix contre les romains.

Ses origines sont multiples :
Une mémoire sélective de l’histoire de France, les conquêtes de Charlemagne, les lumières de Louis XIV, l’expansionnisme de Napoléon,
Associée à un refoulement d’épisodes moins glorieux, telle la collaboration, la guerre d’Algérie ou encore d’Indochine,
Comme si le pays était incapable de gagner, condamné à être deuxième, frustré par son échec répété.

Si à la sortie de la deuxième guerre mondiale,
l’excitation du sentiment national telle que pratiquée par de Gaulle
Pouvait se justifier par une thérapie pour rétablir la confiance,
Unir la France et lui rendre un peu de cette fierté nationale perdue,
L’exercice est devenu obsolète aujourd’hui.

Peut-être faudrait-il s’efforcer de comprendre que le monde actuel n’est pas celui de Tintin.

La guérison est bien sûr possible a condition de le vouloir,
Revenir à une certaine humilité personnelle et nationale.
Déceler les elites illuminées si néfastes pour la démocratie,
Travailler pour soi plutôt que pour un système.

C’est peut-être à cette thérapie que devrait se livrer le pays:

– Faire ce qui est bien pour soi plutôt que de vouloir faire mieux que les autres,

– Substituer la réflexion l’expérimentation et l’action aux fantasmes de grandeur inconstructifs et castrateurs,

– Arrêter de dévaloriser l’échec, se tromper fait partie du processus d’apprentissage tel un bébé apprend à marcher.

Voici ce que je vous souhaite à tous pour cette belle année 2010.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.