Alors l’Excès?

J’évoquais hier une réaction allergique à la tranquilité,

Une envie de Crier, Taper du pied, Vivre!

N’était-ce pas excessif?

Ou trahirais-je – dès le lendemain – l’Envie exprimée la veille?

 

Je ne renie rien et le réaffirme encore aujourd’hui!

La Tranquilité peut-être un résultat, un état transitoire,

Mais elle ne doit pas être un but en soi!

Car elle condamne le Désir,

En tuant l’Angoisse qui y est associée.

C’est bien plus simple de ne rien vivre.

 

Dans une époque binaire,

Une vie nihiliste est bien sûr possible,

Mais certainement pas souhaitable!

Pourquoi fuir sa nature et refuser de Vivre?

 

Mais l’excès inverse – fuire l’Ennui – n’est pas meilleur que le mal!

La Surexcitation, l’Exaltation, la Passion

Conduisent à une forme de destruction,

Ils nous consument!

 

Dès lors, comment trouver :

L’équilibre dans l’Action,

La constance dans le Mouvement,

Et la mesure dans le Risque,

Sans tomber dans l’Excès et la Folie?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.